• 1181
    0

    Nosopharm, une entreprise de biotechnologie nîmoise, a bouclé en 2022 les tests de toxicologie BPL de son antibiotique Noso-502. Elle devait ensuite lancer des essais cliniques chez l’Homme. Mais cette étape décisive nécessite une importante expertise scientifique et de gros investissements. Le groupe pourrait lever ces freins grâce au programme French Tech Health2 et l’appui ...